top of page
Banner-overlay.png

Nouvelles

Le programme d’apprentissage du Manitoba a besoin d’une surveillance plus étroite

WINNIPEG – Le vérificateur général du Manitoba, Norm Ricard, a publié aujourd'hui son rapport sur la gestion du programme d'apprentissage du Manitoba. Le rapport comprend 20 recommandations.


« Les apprentissages sont importants car ils donnent aux travailleurs la possibilité de gagner de l'argent tout en apprenant et contribuent à répondre aux besoins de main-d'œuvre qualifiée de l'industrie », explique Ricard. « Notre audit a révélé des lacunes dans la surveillance par Apprentissage Manitoba de la formation en milieu scolaire et en milieu de travail, ainsi que dans sa surveillance des progrès des apprentis. Nous avons également constaté des faiblesses en matière de planification et de mesure des performances du système d'apprentissage. »


Les apprentis passent environ 80 % de leur temps au travail et 20 % à l'école pour devenir compagnons. Apprentissage Manitoba (une direction du ministère de l’Éducation et de la Formation) administre le programme d’apprentissage de la province. Le vérificateur général a constaté que les visites d'Apprentissage Manitoba dans les lieux de travail étaient généralement axées sur la promotion d'une plus grande participation au système d'apprentissage plutôt que sur la garantie que les apprentis avaient des expériences de travail appropriées et sûres et étaient correctement supervisés.


« Apprentissage Manitoba pourrait faire un meilleur travail en surveillant les progrès de chaque apprenti dans le système et en assurant le suivi de ceux qui ne progressent pas », déclare Ricard. Le rapport note que même si le nombre d'apprentis actifs au Manitoba a augmenté de 93 % entre 2006-2007 et 2015-2016 (de 5 850 à 11 307), le nombre d'apprentis ayant terminé leurs programmes est resté stable.


Le vérificateur général a souligné qu'Apprentissage Manitoba exige que les employeurs suivent les heures de travail des apprentis, mais pas le type de travail qu'ils effectuent - même si la législation sur l'apprentissage du Manitoba exige que les employeurs déclarent cette information. « Un journal de bord plus détaillé permettrait de garantir que les apprentis apprennent les tâches requises par leur métier pendant la formation en milieu de travail », explique Ricard.


De plus, le vérificateur général a constaté que même si Apprentissage Manitoba veillait à ce que tous les cours de formation en milieu scolaire agréés comprennent un programme d'études standard, il ne veillait pas adéquatement à ce que les cours satisfassent à toutes les autres exigences d'agrément. "Sans une assurance suffisante que les instructeurs possèdent les qualifications requises et que les installations, les outils et l'équipement répondent aux exigences du cours, la qualité de la formation est menacée", déclare Ricard.


Le rapport note également :

  • Apprentissage Manitoba ne calcule pas les taux d'achèvement (diplôme) des programmes, que ce soit au total ou par métier, et ne dispose pas non plus d'informations adéquates sur la satisfaction des apprentis et des employeurs à l'égard du programme d'apprentissage. « Ces informations aideraient Apprentissage Manitoba à mieux comprendre les défis auxquels est confronté le système d'apprentissage, ainsi que ses réussites », déclare Ricard.

  • Apprentissage Manitoba ne dispose pas de prévisions professionnelles adéquates pour ses métiers d'apprentissage. « Sans information sur l'offre et la demande pour les différents métiers, les investissements dans la formation risquent d'être mal alignés et de ne pas répondre aux besoins de l'industrie », explique Ricard.

  • Depuis 2010, Apprenticeship Manitoba a dépensé 2,7 millions de dollars pour développer des cours en ligne, mais peu ont été offerts, et le nombre d'inscriptions à ces cours est faible.


« Le système d'apprentissage est complexe et implique de nombreuses parties prenantes : ces deux facteurs rendent la surveillance difficile », explique Ricard. « Je suis heureux que les responsables d'Apprentissage Manitoba aient reconnu la valeur de nos 20 recommandations. »


À propos du vérificateur général du Manitoba

Le vérificateur général est un haut fonctionnaire de l’Assemblée législative chargé de fournir des garantieset des conseils indépendants aux députés. Au moyen de ses vérifications, le Bureau du vérificateur général s’efforce de déterminer des moyens d’améliorer le fonctionnement du gouvernement ainsi que la gestionde la performance et la communication à l’égard de cette dernière. On trouvera des renseignements additionnels au https://www.oag.mb.ca/


Renseignements :

Frank Landry, gestionnaire des communications

204.792.9145


Comments


Communiqués de presse les plus récents

bottom of page