top of page
Banner-overlay.png

Les Services

Le Bureau a quatre principaux secteurs d’activités :

  • audits d’états financiers

  • audit de gestion

  • audit des technologies de l’information (TI)

  • enquêtes

AGM-2023-Org-Chart-FRENCH-1-2048x1158.jpg

Audit des états financiers

Ce secteur d’activité se concentre principalement sur les audits des états financiers. Ces audits sont des examens, effectués par des auditeurs externes indépendants, de renseignements qui permettent de rendre compte de la situation financière et du rendement d’une organisation à un moment précis. Nos audits des états financiers sont menés conformément aux Normes canadiennes d’audit.

Nous menons des audits des états financiers ainsi que des missions de certification connexes, par exemple des audits des états de la rémunération dans le secteur public et d’autres renseignements financiers qui nous sont présentés aux fins d’audit par les entités concernées.

Nous effectuons l’audit des comptes publics du Manitoba, qui comprend les états financiers sommaires consolidés de la Province. La Loi sur la gestion des finances publiques et la Loi sur le vérificateur général exigent que le vérificateur général audite les comptes publics de la Province. En vertu de la Loi sur le vérificateur général, celui-ci doit également examiner et auditer tous les fonds publics, sauf disposition contraire d’une autre loi.

Nous participons à des degrés divers aux audits de chaque entité du périmètre comptable du gouvernement dans le cadre de notre audit des états financiers sommaires des comptes publics. Le périmètre comptable du gouvernement comprend l’ensemble des fonds, des organismes et des entreprises publiques contrôlés par le gouvernement (par exemple, les divisions scolaires, les universités, les offices régionaux de la santé, Manitoba Hydro et la Société d’assurance publique du Manitoba).

Audit de gestion

Ce secteur d’activité mène les audits de gestion. Un audit de gestion est une évaluation systématique de la façon dont une entité, un programme ou une fonction du gouvernement gère ses activités, ses responsabilités et ses ressources. Ces audits peuvent porter sur les pratiques de gestion, les mesures de contrôle et les systèmes d’information comptable du gouvernement, en fonction des politiques d’administration publique de ce dernier et des pratiques exemplaires. Plus précisément, nous pouvons auditer :

  • les activités des organismes gouvernementaux (voir l’article 14 de la Loi sur le vérificateur général [la Loi]);

  • l’utilisation des fonds publics par les bénéficiaires de ces fonds (voir l’article 15 de la Loi).

 

Les audits de gestion sont planifiés et exécutés et leurs résultats sont communiqués conformément aux Normes canadiennes d’audit et aux politiques du Bureau. Ces audits sont réalisés par des auditeurs qualifiés qui :

 

  • fixent les objectifs et les critères de l’audit;

  • rassemblent les renseignements nécessaires à l’évaluation du rendement en fonction des critères établis;

  • rendent compte des résultats positifs et négatifs;

  • tirent des conclusions par rapport aux objectifs établis de l’audit;

  • formulent des recommandations d’amélioration en cas de divergences importantes entre les critères et le rendement évalué.

Audit des technologies de l’information (TI)

Ce secteur d’activité soutient les autres secteurs pour ce qui a trait aux projets de TI et mène des audits des TI, qui constituent un type spécifique d’audit de gestion. La section « Audit de gestion » ci-avant fournit des détails sur la planification et la réalisation de ces audits, ainsi que sur les exigences en matière de rapports imposées par la loi les concernant.

 

Nous menons des audits des TI dans des domaines où les risques sont grands, par exemple la gouvernance des TI, la sécurité, la gestion de projets, la mise au point de systèmes et leur modification de même que la continuité des TI. Comme critères d’audit, nous appliquons les normes et les cadres généralement reconnus, notamment les Objectifs de contrôle de l’information et des technologies associées (COBIT), les normes de l’Organisation internationale de normalisation (ISO) et les contrôles du Center for Internet Security (CIS).

 

Dans le cadre des audits annuels des états financiers, nos auditeurs des TI examinent et testent les contrôles informatiques généraux. Ces contrôles portent notamment sur la sécurité, l’accès, la gestion du changement et les contrôles opérationnels. Nos auditeurs vérifient également les contrôles des applications et les rapports générés par les systèmes. Leur objectif principal est de déterminer si les données générées par le système et utilisées à l’appui des audits d’états financiers sont complètes et exactes.

 

Ce secteur d’activité fournit également des services d’analyse de données à tous les secteurs du bureau, en utilisant des outils et des techniques d’analyse, de modélisation et de visualisation à l’appui de la planification et de l’exécution de notre travail.

Enquêtes

Ce secteur d’activité mène des enquêtes et traite les préoccupations que nous font parvenir les intervenants.

 

Le personnel de ce secteur d’activité a recours à un processus pour déterminer les entités sur lesquelles il enquêtera, en tenant compte d’indicateurs de risque tels que le financement, la nature des allégations, la gouvernance, l’environnement de risque et les contrôles internes, les enjeux ou thèmes communs, la possibilité de tirer des leçons de l’enquête et le contexte particulier. Nous adaptons chaque enquête de manière à cibler les domaines importants.

 

Habituellement, l’objectif d’une enquête est de confirmer ou d’invalider des allégations. En plus de porter sur des allégations précises, les enquêtes peuvent comprendre un audit des systèmes et des processus connexes. Notre personnel chevronné mène ses enquêtes afin de déterminer ce qui s’est passé et pourquoi.

Audits spéciaux

L’article 16 de la Loi sur le vérificateur général (la Loi) autorise le lieutenant-gouverneur en conseil, le ministre des Finances ou le Comité des comptes publics à demander un audit spécial des comptes d’un organisme gouvernemental, d’un bénéficiaire de fonds publics ou de tout autre personne ou entité qui, de quelque manière que ce soit, reçoit ou paie des fonds publics ou rend des comptes à leur égard. L’article 16 précise par ailleurs que le vérificateur général peut cependant se soustraire à cette obligation s’il est d’avis qu’elle entraverait l’exercice de ses attributions principales.

 

Ces audits sont généralement réalisés conformément aux Normes d’exercice des missions de juricomptabilité établies par Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada).

Finanial Statements
Public Audits
bottom of page