top of page
Banner-overlay.png

Nouvelles

Le vérificateur général adjoint est préoccupé par le nombre de recommandations non mises en œuvre

Dernière mise à jour : 11 déc. 2023

WINNIPEG – Le vérificateur général adjoint M. Tyson Shtykalo se dit préoccupé par le peu de progrès réalisés par le gouvernement dans la mise en œuvre des recommandations de son bureau. Les détails sont exposés dans un nouveau rapport intitulé Suivi des recommandations.


Le Bureau du vérificateur général assure le suivi de l’état d’avancement de ses recommandations passées pendant trois années consécutives, en commençant environ 18 mois après leur publication.


Le rapport d’aujourd’hui fait le point sur la mise en œuvre de 180 recommandations formulées entre janvier 2016 et octobre 2018. La présente constitue le troisième et dernier suivi pour 66 des 180 recommandations. Seules 24 de ces 66 recommandations, soit 36 %, ont été adoptées. « Je reconnais que certaines recommandations peuvent être difficiles et longues à mettre en œuvre, et qu’elles doivent être réalisées parmi d’autres priorités opérationnelles », a déclaré M. Shtykalo. Toutefois, M. Shtykalo a ajouté qu’il estime qu’après trois ans, un taux de mise en œuvre de 85 % est raisonnable et réalisable.

Le vérificateur général adjoint a noté que le taux de mise en œuvre était bien inférieur à 85 % après le troisième suivi annuel du bureau depuis 2015. « Je suis préoccupé par le nombre de recommandations passées que le gouvernement n’a pas appliquées », a-t-il déclaré.


Shtykalo a encouragé le Comité des comptes publics à surveiller activement l’état des recommandations en suspens qu’il juge importantes, et à tenir les ministères et les organismes d’État responsables de leurs engagements respectifs en matière d’amélioration.


Les 66 recommandations de la troisième année ont été incluses dans quatre rapports d’audit :

  • Improving Educational Outcomes for Kindergarten to Grade 12 Aboriginal Students (publié en janvier 2016);

  • Management of Provincial Bridges (publié en juillet 2016);

  • Keeyask Process Costs and Adverse Effects Agreements with First Nations (publié en septembre 2016);

  • Manitoba East Side Road Authority (publié en septembre 2016).


On peut consulter l’intégralité du rapport au www.oag.mb.ca/reports


À PROPOS DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL DU MANITOBA

Le vérificateur général est un haut fonctionnaire de l’Assemblée législative chargé de fournir des garanties et des conseils indépendants aux députés. Au moyen de ses vérifications, le Bureau du vérificateur général s’efforce de déterminer des moyens d’améliorer le fonctionnement du gouvernement ainsi que la gestion de la performance et la communication à l’égard de cette dernière. Des renseignements additionnels se trouvent à l’adresse www.oag.mb.ca./.

Renseignements :

Frank Landry, gestionnaire des communications

204 792-9145




Comments


Communiqués de presse les plus récents

bottom of page