top of page
Banner-overlay.png

Nouvelles

Une meilleure gestion des initiatives sur le changement climatique est nécessaire

WINNIPEG – Le vérificateur général du Manitoba, Norm Ricard, a publié aujourd'hui son rapport sur la gestion du changement climatique. L’audit visait à déterminer si le ministère du Développement durable (le Ministère) dirigeait adéquatement la réponse de la province au changement climatique. Ceci fait suite au rapport de 2010 du vérificateur général sur la gestion des changements climatiques.


« Notre audit a révélé qu'il subsiste plusieurs lacunes dans les processus de planification, de surveillance et de reporting des initiatives relatives au changement climatique », a déclaré Ricard.


Le vérificateur général a noté que même si le Ministère savait dès l'automne 2009 que l'objectif de réduction des gaz à effet de serre de son plan de 2008 ne serait pas atteint, il n'a mis à jour son plan qu'en décembre 2015. De plus, l'audit a révélé que l'objectif de réduction des gaz à effet de serre de 2015 Le plan de réduction des émissions n’était pas étayé par des analyses complètes des avantages, des risques et des coûts des différentes approches et outils politiques. Le plan manquait également de détails sur la mise en œuvre, des réductions d'émissions attendues pour des initiatives spécifiques et des coûts estimés.


« Un plan doit clairement indiquer comment les objectifs globaux de réduction des émissions seront atteints, c'est-à-dire comment chaque initiative importante contribuera à la réduction ciblée. Le plan de 2015 n'a pas fait cela", a déclaré Ricard.


Le vérificateur général a souligné que le plan de 2015 avait été de courte durée. À la suite des élections provinciales d'avril 2016, le gouvernement a annoncé qu'il élaborait un nouveau plan. Ce plan n'a pas encore été publié.


L'audit a également révélé que le suivi des progrès était faible. Les rôles et les responsabilités n'étaient pas clairement définis, il n'y avait pas de suivi régulier ni de rapport indiquant si le projet sur le changement climatique respectait les délais, le budget et s'il atteignait ses objectifs déclarés, et il n'y avait pas de processus continu de gestion des risques pour identifier et atténuer les effets du projet. des risques. "Sans plans, objectifs et processus de surveillance adéquats, les chances de succès en matière de réduction des émissions sont considérablement réduites", déclare Ricard.


Le vérificateur général a noté que les rapports publics de 2011 et 2013 sur les réductions des émissions de gaz à effet de serre étaient pour la plupart conformes à la législation. Le rapport note cependant que la législation n'exige pas de rapport annuel sur les résultats ni sur le coût des réductions des émissions de gaz à effet de serre. « En rendant compte annuellement des résultats obtenus et des coûts associés, l'Assemblée et le public seraient mieux informés sur cet enjeu important », affirme Ricard.


L'audit a révélé que le Ministère travaille depuis 2011 à identifier et à évaluer les risques associés aux impacts des changements climatiques au Manitoba. « Ce travail doit être complété pour que la province puisse prioriser les risques identifiés, évaluer les impacts potentiels sur les services, les programmes et les ressources gouvernementaux et élaborer un plan d'adaptation provincial », déclare Ricard.


Le rapport indique que les ministères et organismes gouvernementaux sont généralement conscients des impacts potentiels du changement climatique (tels que l'augmentation des événements météorologiques violents) et commencent à les planifier eux-mêmes. « Une réponse plus coordonnée est nécessaire pour garantir que les risques ayant les plus grands impacts globaux sur les services, les programmes et les ressources du gouvernement soient priorisés et gérés en conséquence », déclare Ricard. Le rapport note qu'il y a eu peu de rapports publics sur les progrès réalisés en matière d'adaptation aux impacts du changement climatique.


L'audit comprend huit recommandations. Le rapport fait partie d'une initiative de collaboration impliquant le Bureau du vérificateur général du Canada et la plupart des bureaux législatifs provinciaux. Un rapport de synthèse devrait être publié début 2018.


À propos du vérificateur général du Manitoba

Le vérificateur général est un haut fonctionnaire de l'Assemblée législative chargé de fournir une assurance et des conseils indépendants aux députés de l'Assemblée législative. Grâce à ses audits, le Bureau du vérificateur général cherche à identifier les opportunités de renforcer les opérations gouvernementales et d'améliorer la gestion du rendement et l'établissement de rapports. Pour plus d'informations, visitez https://www.oag.mb.ca/


Pour plus d'informations, contactez :

Frank Landry, responsable des communications

204.792.9145



Comments


Communiqués de presse les plus récents

bottom of page